MIRELUX : une équipe 100% féminine dans le sud

Actualité Mirelux

A la MIRELUX, les 14 chargés de projet travaillent au plus proche des entreprises et des demandeurs d’emploi sur toute la province de Luxembourg. Rencontre avec l’équipe 100% féminine du Sud.

Aline, Marjorie et Virginie, vous composez l’équipe Gaume-Lorraine de la MIRELUX, qu’est-ce que cela signifie ? 

Nous travaillons dans le sud de la province de Luxembourg, c’est-à-dire que nous collaborons avec les entreprises et les candidats situés dans les communes d'Arlon (la plus représentative), Aubange, Athus, Messancy, Virton, Etalle, Tintigny, Habay et communes alentours.

Vous avez des permanences, où et comment s’organisent-elles ?

Nous organisons des permanences au plus proche de nos candidats. Nous disposons donc de bureaux dans l’Ecole Industrielle et Commerciale d’Arlon durant les périodes scolaires. Pendant les vacances, nous déménageons à l’Espace Wallonie à Arlon.

Nous avons également des rendez-vous à la Promotion Sociale de Virton tous les mercredis après-midi. Enfin, les maisons de l’emploi de Virton et Etalle nous accueillent quand il y a des besoins dans ces communes.

Quel est, pour vous, le plus important dans votre métier ?

Selon nous, une des priorités dans notre métier est le sens du contact/de l’écoute, tant avec les candidats qu’avec les employeurs. Cela nous permet de comprendre leurs demandes et d’y répondre au mieux. Le non-jugement est également essentiel pour un travail de qualité en étroite collaboration avec nos interlocuteurs. Enfin, le sens de l’analyse est finalement primordial. 

Quelles sont vos collaborations les plus marquantes dans votre zone?

Nos collaborations les plus marquantes sont souvent liées à des ouvertures d’entreprises, telles que Lunch Garden, Chichi’s et Marbaise à Messancy, Extra à Athus. Nous avons, dans ce cadre, l’entière confiance des entreprises pour la constitution des futures équipes. C’est très valorisant ! La réussite de l’ouverture dépend alors directement de notre travail. De plus, nous voyons la cohésion d’équipe se mettre en place. Ce sont les plus belles aventures humaines, puisque les chargés de projet, étant le lien entre l’entreprise et les travailleurs, collaborent avec les deux parties. Nous faisons partie intégrante du projet.

Par ailleurs, les collaborations avec les entreprises fidélisées sont également gratifiantes. Par exemple, les établissements Muller ont accepté une première collaboration avec nous en 2013 alors qu’ils recherchaient un magasinier. Depuis, ils font appel à nos services à chaque besoin en personnel. L’équipe est quasiment 100%  « mireluxienne ! ».

Carrefour fait également appel à nous de manière régulière et accepte via de courts stages en entreprise, de former des candidats sans expérience en vente avant de les engager dans les différents secteurs du magasin.

Quels sont les projets à venir ?

Une formation vente s’organisera aux alentours du mois du mars 2017. Ce projet sur 6 semaines alternera cours théoriques à la Promotion Sociale d’Arlon et stages en entreprise. Ces stages se déroulent dans des entreprises qui recrutent. Un travail de prospection est donc à prévoir très prochainement.

L’ouverture du Mc Donald’s à Sterpenich occupe également une partie de notre temps de travail depuis début novembre : nous avons recruté 30 personnes pour assurer l’ouverture de celui-ci fin de cette année en collaboration avec le Forem.

De plus, grâce à un premier projet réussi avec l’entreprise Extra, nous savons que nous allons gérer l'ouverture du magasin de Habay au premier semestre 2017.

Enfin, nous allons également nous concentrer sur les demandes de coaching individuel puisque les entrées se font de manière permanente.

Dernièrement, la MIRELUX a fait évoluer ses pratiques, quels sont pour vous les plus grands changements ? 

Grâce à nos formations continues, les méthodes de travail ont effectivement évoluées.

Pour les candidats, nous allons plus rapidement vers la proposition d’offres d’emploi. Nous cloisonnons de moins en moins les personnes dans un secteur en particulier. Des offres diverses leur sont proposées et ce, afin de ne pas faire de choix à leur place.

Du côté des entreprises, nous nous sommes perfectionnés dans l’analyse de poste. Nous rencontrons l’employeur afin de mieux connaitre l'entreprise et d'objectiver ses besoins. Nous visitons également le lieu de travail.

Lors de sa première rencontre avec l'employeur, nous accompagnons le candidat . Nous sommes alors dans une discussion entre deux professionnels et non plus dans un entretien d'embauche classique.

Enfin, nous nous sommes professionnalisés dans le suivi dans l’emploi. Pour rappel, la MIRELUX est financée par la Région Wallonne, le FSE et le Forem pour aider les candidats à trouver un emploi durable et de qualité. Ainsi, après la signature du contrat, nous sommes encore présents pour le candidat et l’employeur durant 6 mois. Notre nouvelle méthode de travail nous permet d’être plus performants : nous nous penchons, durant ces 6 mois, sur ce que le candidat peut mettre en place pour améliorer son travail, mais également sur ce que l’entreprise peut faire pour aider le travailleur à se perfectionner. 

 

Contactez ici l'équipe du Sud

Back to top