La Petite Merveille et Lidl, deux collaborations 2016 pour l’équipe Nord

Success-story

Légende : Transformation, construction, rénovation,... La Petite Merveille à Durbuy est en pleine métamorphose. En bas à droite, Aline Virzi (Directrice des Ressources humaines de La Petite Merveille) et Nicolas Delacollette (Chargé de projet MIRELUX) devant la dernière acquisition du groupe.

 

Chamboulement dans le paysage touristique de Durbuy début de l’année 2016. L’homme d’affaires flamand, Marc Coucke, dévoile son projet d'investissement économique et touristique pour la région. D'ici 2020, le milliardaire associé à Bart Maerten investira 50 millions d'euros dans La Petite Merveille, nouveau parc récréatif associant aventure et nature. Née de la fusion entre les sociétés « La Petite Merveille » appartenant alors à Bart Maerten et Durbuy Adventure, toutes deux rachetées par les deux hommes. Une opportunité au niveau de l’emploi à laquelle la MIRELUX, déjà partenaire de La Petite Merveille (ancienne mouture) prend une part active. Entretien avec Aline Virzi, directrice des ressources humaines de La Petite Merveille (LPM).

Revenons d’abord un peu sur la genèse de cette collaboration. Au départ, la MIRELUX travaillait avec LPM qui se composait à l’époque d'un parc d'activité sport, d'un hôtel-restaurant Grill, d'un gîte et qui organisait des camps et classes vertes.

Il y a 1 an d’ici, avec LPM c’était une collaboration à moins grande échelle. Ce n’était pas tout à fait 30 membres du personnel. Juste après la fusion, nous étions 60 pour démarrer la saison et aujourd‘hui nous sommes 86. 

Pourquoi La Petite Merveille ?

Historiquement, c’est le grand-père de Bart qui est venu s’implanter ici en créant La Petite Merveille pour les Classes vertes essentiellement. Après son père, Bart a continué à développer l’activité.  Et donc, lorsqu’il a fallu trouver un nom commun, il a été décidé de conserver celui-là.

Et aujourd’hui ?

Notre philosophie c’est sport, nature et écologie. C’est pour ça qu’on a d’emblée fait le choix d’arrêter les activités moteur et paintball. Des bâtiments ont été rénovés pour créer une cohésion, d’autres construits ou achetés au centre de Durbuy notamment. Des activités existantes ont été améliorées comme l’accrobranches, d’autres créées.

Le but est d’avoir des animations tant pour l’hiver que pour l’été. Le tout pour obtenir le plus grand parc nature d’Europe. Ça veut dire qu’à l’avenir, il faudra plus de personnel.

Justement, pour quels types de postes aurez-vous besoin de personnel ? Si on se limite aux postes de 1er niveau de qualification.

On aura toujours besoin de personnel pour le Kayak, pour le nettoyage des sanitaires également. On va recruter des gens dans le domaine de l’Horeca que ce soit à la plonge, au service, … Des réceptionnistes également. Pour ce dernier poste, il faut être bilingue mais pas besoin d’autres qualifications particulières. Le meilleur atout, c’est le sourire. On a aussi des ouvriers polyvalents. Même si dans un premier temps, on recherchera plutôt des ouvriers qualifiés.

Il faut savoir qu'en saison, nous doublons les effectifs avec du personnel saisonnier ou extra. Mais bien souvent, les extras deviennent des fixes à un moment donné. Le but est d’investir dans les personnes et de les reprendre l’année suivante. Il y a des promesses d’embauche déjà pour la saison prochaine, certains sont partis en formation durant l’hiver.

Que vous apporte la collaboration avec la Mirelux ?

L’intérêt c’est de travailler avec des gens de la région. Vous connaissez les personnes que vous accompagnez et je sais qu’il y a déjà eu un travail en amont avec le candidat. Et puis vous nous connaissez de plus en plus.

Pour le nouveau salarié, comme pour nous,  c’est intéressant d’avoir une personne qui connait bien l’entreprise, qui va prendre le temps d’expliquer les choses, comment va se passer le 1er jour, la philosophie de l’entreprise, s’assurer que le futur salarié a tout compris, …

Le descriptif des tâches établi par la MIRELUX permet aussi de rassurer les gens. Je sais qu’il faut que je prenne du temps pour que Nicolas (le chargé de projet) analyse le poste. Mais je sais que c’est du temps qu’il faut prendre pour en gagner après. Toutes les entreprises dans un partenariat comme le nôtre, doivent donner du temps pour montrer le poste de travail sinon on ne peut pas se rendre compte.

Il y a également un suivi qui se fait. On est fort pris en été. Travailler avec la MIRELUX nous oblige à prendre un moment pour ça.

Quand allez-vous ouvrir la saison 2017 ?

Nous commencerons le recrutement du personnel début mars et ouvrirons le 1er week-end des vacances de Pâques.

 

Des préparateurs de commandes pour Lidl

En 2016, la MIRELUX, en partenariat avec le Forem, a également collaboré avec l’enseigne Lidl dans le cadre du recrutement du personnel destiné à la nouvelle plateforme logistique sur le zoning d’Aye. Principalement pour les postes de préparateurs de commandes. Un centre qui sera opérationnel dès le Printemps 2017.

 

Back to top