Formés pour trier

Success-story

Avec une zone d’action étendue sur 55 communes (44 communes en province de Luxembourg et 11 communes en province de Liège), l’intercommunale IDELUX-AIVE ne manque pas de travail. Jugez plutôt : rien qu’en 2014,  164 222 tonnes de déchets ont été récoltées dans leurs parcs à conteneurs. En 13 ans, le volume de déchets traités a augmenté  de plus de 30%. Avec une telle croissance, l’intercommunale a dû engager du personnel massivement. Pour mener à bien cette tâche, elle a fait appel à la MIRELUX. Pierre Collignon, directeur logistique au secteur valorisation et propreté de l'AIVE, revient pour nous sur cette collaboration.

Du sur-mesure

Depuis la création des premiers parcs à conteneurs en 1990, leur fréquentation n’a cessé d’augmenter. Tant et si bien qu’en 2002, renforcer les équipes s’est avéré indispensable. La tâche s’annonçait ardue : « Vu la complexité du métier de préposé parc à conteneurs, il fallait pouvoir armer notre personnel, le former », souligne Pierre Collignon. Pour répondre à ce besoin, la MIRELUX a proposé à l’AIVE de lui créer des formations spécifiques avec l’aide de ses partenaires. Le projet a rapidement séduit le directeur logistique : « La formule proposée par la MIRELUX nous permettait de rencontrer totalement nos besoins ».

11 formations sont mises en place entre 2002 et 2009, sur un territoire s’étendant d’Arlon à Malmedy. Pour couvrir une zone aussi vaste, de nombreuses séances d’information sont organisées : « Les candidats qui postulaient avaient toutes les informations sur le métier dès le départ. Ils savaient pour quoi ils postulaient », se rappelle Pierre Collignon. Une sélection eut ensuite lieu : « La MIRELUX s’était fait siennes les besoins et les attentes de l’intercommunale », raconte le directeur logistique. « Elle sélectionnait les personnes qui convenaient le mieux au poste à partir des  critères que l’on avait fixés ».

Une fois la sélection opérée, les candidats commençaient leur formation. Celle-ci alternait cours théoriques et stages au sein de l’entreprise AIVE. Le partenariat avec des opérateurs de la province a permis la mise en place d’une formation sur mesure traitant notamment des « déchets spéciaux », de « secourisme », des « consignes sécurité-hygiène », de « communication », etc. Des modules plus que bienvenus : « Surtout les cours qui avaient trait au contact avec les usagers », témoigne Pierre Collignon. « L’accueil, pour moi, c’est 95% du succès d’un parc à conteneurs. C’est pouvoir recevoir les usagers, les aiguiller, les comprendre. Le reste, avec un peu d’expérience, cela s’acquiert ». Au total, un peu plus de 110 préposés de parc à conteneurs sont engagés au terme de ces formations. À titre de comparaison, l’effectif actuel tous parcs confondus est de 140 personnes.

Un modèle de formation

Six ans après la dernière formation, le directeur logistique tire le bilan : « L’objectif final était que les préposés restent chez nous le plus longtemps possible. Mission accomplie ! Il y a un turn over beaucoup moins important avec les employés issus de ces formations qu’avec les autres ». Pour preuve de cette réussite, il ajoute : « Certains anciens stagiaires sont aujourd’hui chefs d’équipe ».

Cette fructueuse collaboration en a d’ailleurs inspiré d’autres, comme nous le confie Pierre Collignon : « Nous étions tellement fiers de ce que nous avions mis en place avec la MIRELUX que nous en avons parlé à d’autres intercommunales ». De fil en aiguille, ces formations ont donc servi de modèle à d’autres partenariats, ce qui amène le directeur logistique à conclure : « Si c’était à refaire, je signe à nouveau ! ».

Julien et Geoffroy, deux anciens stagiaires de la MIRELUX aujourd'hui toujours à l'emploi au parc à conteneurs.

Back to top